Pourquoi utilise-t-on des noms d’oiseaux au golf ?

Publié le : 04 mai 20224 mins de lecture

La provenance du mot « golf » n’est pas bien définie. En fait, c’était le résultat de la communication entre des nombreuses langues du Moyen Âge, l’écossaise, et le néerlandaise. Historiquement, il est venu des Pays-Bas et est issu d’un type de jeu appelé colf qui vient du mot allemand kolbe signifiant bâton. Le terme a subi quelques changements au fil des temps et devenir « golf ».

Le golf : brève présentation

Le golf est un sport qui se joue avec précision et se pratique en plein air. Le jeu consiste à frapper une balle un ou plusieurs coups consécutifs avec un club depuis l’aire de départ jusqu’au trou suivant les règles. Pour gagner plus d’avantages, les coups doivent être moins que possible. En outre, jouer au golf nécessite de la précision, persévérance, concentration, technique. Ce sont les qualités fondamentales de ce sport. Les femmes sont rarement impliquées dans le sport et sont traitées de manière inégale dans les médias et l’économie. Cela a peut-être conduit à la plaisanterie selon laquelle le mot golf est un acronyme de « Gentlemen Only Ladies Forbidden », ce qui signifie pour messieurs seulement dames interdites en français.

Birdie, Eagle et Albatros : quelles sont ces significations en golf ?

« Bird » est un mot anglais qui signifie oiseau en français, ce mot est employé comme un argot aux états unis pour parler de quelque chose de bien. Semblable au langage d’adolescent « cool ». Dans ce cas, lorsqu’un golfeur frappe la balle avec un coup en dessous de la normale, c’est un bird, ou birdie ce qui est cool. Le nom d’oiseau suivant est l’aigle, puisque l’aigle « eagle » est un oiseau de plus grand ampleur, il doit donc donner son nom à la plus grande performance de deux coups sous la normale. Pour le cas de l’albatros, cet oiseau est deux fois plus grand que l’aigle. Par conséquent, il représente également la performance le plus brillant de réussir un trou à trois sous la normale.

Pourquoi utilise-t-on des noms d’oiseaux au golf ? 

L’usage des noms d’oiseaux dans le milieu du golf sert à indiquer les scores et les performances du joueur. Ainsi « bird » devient « birdie » une figure animale qui sert à mesurer le vol d’une balle par rapport à celui d’un oiseau. Comparé à « birdie » ou oiselet, le mot « aigle » était utilisé pour évaluer un score plus intéressant : un aigle possède des ailes plus grandes que l’oiselet, ce qui signifie que le coup de la balle peut parcourir de plus grandes distances. Pour terminer, l’albatros, cet oiseau sert à mesurer le coup maximal dans le golf, il est également appelé double aigle. Doté des ailes de grande envergure, l’albatros a une autonomie de vol et une immensité étonnante.

Plan du site